Stressée par un entretien d'embauche

- Ségolène 22 ans, devait se présenter à un entretien d’embauche. Postulant comme webmaster dans une société située proche de chez elle, son appréhension était proportionnelle à son désir de décrocher la place. Elle pratiqua toute seule les tapotements sur les points, la veille au soir et le matin dans sa voiture, juste avant de pousser la porte de l’entreprise. Ses phrases étaient :

  • Même si j’ai beaucoup de stress de devoir me présenter, je m’aime et je m’accepte telle que je suis.
  • Même si j’ai peur de ne pas faire bonne impression, …
  • Même si j’ai peur d’être confrontée à un test, …
  • Même si j’ai peur d’échouer, …
  • Même si j’ai peur d’être rejetée, …
  • Même si j’ai peur de ne pas savoir m’adapter à mon interlocuteur, …
  • Même si j’ai peur de ne pas être à mon avantage, …
  • Même si j’ai peur d’être nulle vis-à-vis de ceux qui y travaillent déjà, …
  • Même si j’ai peur d’être impressionnée, …

Ces phrases, répétées la veille au soir, lui ont permis de passer une nuit paisible. En les tapotant de nouveau le lendemain, juste avant son entretien, elle vit son stress descendre à zéro, et se présenta, me dit-elle, comme si elle rendait visite à des amis. Parfaitement détendue, elle ne chercha pas à paraître et resta en pleine possession de ses moyens. Elle fut embauchée.